Les carnets de Val

Entre la pile à lire et la pile lue des carnets de souvenirs

10 février 2006

Owen Noone & Marauder - Douglas COWIE - 5 étoiles

Un livre qui nous transporte à travers une belle histoire d'amitié sur un fond de rock n' roll.
Ce récit n'est pas sans rappeler le parcours de plus d'une star de la scène Rock-Indie-Punk.
Dès les premières pages, le lecteur est accroché par les personnages. Le narrateur, le Marauder, nous raconte l'histoire de sa vie. Sa rencontre avec Owen Noone, son futur meilleur ami, son double. La rencontre a lieu dans un bar où se déroule un "micro pour tous". Owen Noone est sur la scène ce soir là. Nullement chanteur, sa voix sonne terriblement faux, mais le personnage dégage autre chose. C'est ce quelque chose qui sera à la base de toute cette aventure.
Le livre est basé sur le récit du Marauder, mais entrecoupé d'articles relatifs au parcours des deux comparses. Cette construction introduit une dynamique, une impression de réel à cette histoire.
owennooneJ'ai passé un agréable moment en compagnie d'Owen Noone & Marauder qui m'a apporté beaucoup d'émotions.
J'ai découvert ce livre via le "close up" de Sébastien Ministru, le matin sur Pure Fm, ainsi que par sa critique dans le Télémoustique. Merci pour cette belle découverte. Merci pour ce beau roman. J'espère que Douglas Cowie ne va pas s'arrêter là.

4ème de couverture :
"Quand, au milieu des années 90, deux jeunes garçons de l'Amérique profonde se rencontrent dans un bar à l'occasion d'une soirée "micro pour tous", que font-ils? Ils descendent quelques bières et décident aussi sec de créer un groupe de "pseudofolkrockpunk"! Même si aucun des deux ne sait chanter ni jouer de la guitare. Pourtant, à force de cachetonner dans les bars et les festivals, puis au célèbre CBGB's de New York, Owen le dingue et son complice le discret Marauder - qui est aussi le narrateur du roman - deviennent de véritables bêtes de scène : des fans de plus en plus nombreux se pressent à leurs concerts, conquis par cette énergie brute, par la déferlante sonore et les distorsions des deux guitares Telecaster. Hendrix n'est pas loin, Nirvana non plus. Ainsi réinventent-ils le rock avec une espèce de pureté virginale, de bonheur sauvage trouvé à jouer live, tout en affrontant les requins de l'industrie du disque qui les alpaguent bientôt - producteurs foireux, directeurs artistiques obnubilés par les ventes, tournées inhumaines, trahisons diverses - , sans parler des coups bas de la presse people...
Douglas Cowie, 27 ans, né à Chicago (Illinois) vit à Londres. Owen Noone & Marauder est son premier roman, publié en Angleterre et aux Etats-Unis."

Posté par valeriane à 12:08 - Fiction - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire