Les carnets de Val

Entre la pile à lire et la pile lue des carnets de souvenirs

05 mars 2006

Les cendres de maman, Lolita Séchan - 4 étoiles

cendres_maman1Mia rentre de l'école. Comme d'habitude, la fillette déboule dans le salon, bazarde ses godasses, zappe rapidement et hurle à sa mère qu'elle estrentrée. Cela signifie également que Maman peut lui apporter son jus d'orange et ses deux tartines de Nutella à tremper dedans. Mais aujourd'hui Maman ne répond pas. Mia cherche et tout ce qu'elle trouve, ce sont des cendres. Maman a été enlevée par le ramoneur! Mais cela ne se passera pas comme ça! Mia emprunte le coduit de cheminée à la recherche de l'être disparu.

L'histoire d''une petite fille qui n'est pas sans rappeler celle d'Alice au pays des merveilles. Arrivée dans un monde tout gris, elle part à la poursuite de son "lapin blanc", le ramoneur tout noir. Elle fait la rencontre d'un petit garçon et de son chat (le chat du Cheshire) qui vont l'accompagner dans sa quête à travers ce monde triste, morne, sale, froid. Les illustrations apportent de la "vie" à l'histoire. Un premier conte qui fait peur, mais qui nous apprend beaucoup : aimer sa maman, avant qu'elle ne décide de partir et de nous abandonner. Il parait que ce livre est le premier tome d'une future série de 3 (si je me souviens bien). Je me réjouis de lire la suite.

Posté par valeriane à 11:11 - Jeunesse - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2006

A suivre

Aujourd'hui j'ai congé.
Je peux donc faire une activité que j'adore : le bateau de livres.
Cela consiste à s'installer dans un endroit confortable, couette en hiver, couverture étendue sur la pelouse en été, par exemple. Ensuite, il faut prendre tous les bouquins qu'on a envie de lire. De commencer les quelques premières pages de chaque, pour voir celui qui nous parle le plus à ce moment de notre vie.
Cette embarcation peut également être utilisée pour les moments de lecture privilégié, pour s'évader dans un monde à part et de tranquilité....

donc sur mon bateau se trouve aujourd'hui
Le cendres de maman de Lolita Séchan. Un livre illustré.
Spirales de Tatiana de Rosnay (sélection du bouquinet pour le premier trimestre de 2006)
Bon il y avait aussi d'autres bouquins sur le radeau-lit, mais c'est ce qu'il reste de ma sélection du jour...
De quoi passer une bonne après midi!

Posté par valeriane à 11:25 - Pile à lire - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le bizarre incident du chien pendant la nuit, Mark Haddon - 4 étoiles

haddon2Une nuit, Christopher Boone découvre le chien de la voisine, Wellington, assassiné, enfourché dans le jardin. Jeune ado de 15 ans, Christopher est féru de math et de Sherlock Holmes. Ado particulier, il est autiste, mais doté d'une intelligence exceptionnelle. Il décide d'écrire un livre pour découvrir la vérité sur ce meurtre. Cette enquête va le mener plus loin que ce qu'il pouvait imaginer. Il va découvrir la vérité sur sa propre histoire.
Il vit seul avec son père, depuis le décès de sa mère. Sa motivation : passer l'épreuve des A-levels de math, et entrer à l'université.
A travers ces lignes, nous entrons dans la vie très "intime" d'un enfant à part, qui déteste les contacts humains et dont la vie est rythmée par des rituels et des habitudes. Une histoire profonde et pleine d'émotions. Un roman sans artifices et vrai (Christopher dit toujours la vérité, même si parfois il ment par omission, mais ce n'est pas tout à fait mentir...)
Un livre qui nous fait entrer dans un monde psychologique différent. Une histoire qui nous fait partager les sentiments d'un enfant qui vit "autrement". La simplicité des choses peut-être une joie comme une souffrance.
A travers la différence, un dénominateur commun : les hauts et les bas de la vie, ses vérités et ses mensonges. Ce qui change : la manière de l'appréhender.
Edité dans les collections adulte et jeunesse, ce roman s'adresse à toute personne désireuse de faire un beau voyage.
Un grand 4 étoiles pour ce roman.

Posté par valeriane à 11:04 - Roman - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2006

Vous plaisantez, monsieur Tanner - JP DUBOIS, 4 étoiles

tanner2Monsieur Tanner vient d'hériter de la vieille maison de son oncle. Evidemment, qui dit vieux, dit rénovation. Et le mot rénovation ne va pas sans son chapelet d'ennui. M. Tanner va lconstater rapidement que le moral et la physique sont mis à rudes épreuves lorsque l'on se lance dans un chantier. Nous suivons de chapitre en chapitre les espoirs et déboires de M. Tanner. Impossible de ne pas se sentir proche de lui, en tout cas pour moi, je vis la même chose. Au départ, ça fout un coup de blues (quand on est dans la même situation), mais très vite, on se laisse emporter par le récit et on rit face aux situations cocasse.

Posté par valeriane à 10:34 - Roman - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2006

Choisi et fini

Mon choix s'était porté sur "Vous plaisantez, monsieur Tanner" de Jean-Paul Dubois.
Sitôt choisi, sitôt lu. Bouclé en trois jours, le bouquin relate une histoire dont je me sens proche.
Toutes ces merdes, ces plans foireux, moi aussi je les vis!
Livre très humoristique, même si quand on pense à notre cas... ça fout le cafard. Et puis on se dit que ce sera de bons souvenirs plus tard...
La petite critique va suivre.
Nouveau livre commencé :  Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon
haddon1

Posté par valeriane à 20:50 - Pile à lire - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 février 2006

Que lire ensuite...

Ma pile à lire est aussi haute que l'Empire State Building. Donc le choix de ma prochaine lecture est assez rude...
Je vais donc m'installer un avec une petite sélection de bouquins, en lire les premières lignes de chaque, avant de me lancer.
Sont en lice :
Mysterious Skin de Scott Heim
Le bizarre accident du chien pendant la nuit, de Mike Haddon
Vous plaisantez, Mr Tanner, de J-P Dubois
Deception Point, de Dan Brown
Mort d'un parfait bilingue, de Thomas Gunzig

mysteriousskin1haddontannerdeceptionpointgunzig1


Bon 5 livres, c'est pas beaucoup... je pense que je peux arriver à faire mon choix.
A première vue, je crois que je penche sur le Dubois... même s'il est arrivé plus tard sur la pile.
D'ici peu... les réulstats du vote!

Posté par valeriane à 12:38 - Pile à lire - Commentaires [0] - Permalien [#]

Owen Noone & Marauder - Douglas COWIE - 5 étoiles

Un livre qui nous transporte à travers une belle histoire d'amitié sur un fond de rock n' roll.
Ce récit n'est pas sans rappeler le parcours de plus d'une star de la scène Rock-Indie-Punk.
Dès les premières pages, le lecteur est accroché par les personnages. Le narrateur, le Marauder, nous raconte l'histoire de sa vie. Sa rencontre avec Owen Noone, son futur meilleur ami, son double. La rencontre a lieu dans un bar où se déroule un "micro pour tous". Owen Noone est sur la scène ce soir là. Nullement chanteur, sa voix sonne terriblement faux, mais le personnage dégage autre chose. C'est ce quelque chose qui sera à la base de toute cette aventure.
Le livre est basé sur le récit du Marauder, mais entrecoupé d'articles relatifs au parcours des deux comparses. Cette construction introduit une dynamique, une impression de réel à cette histoire.
owennooneJ'ai passé un agréable moment en compagnie d'Owen Noone & Marauder qui m'a apporté beaucoup d'émotions.
J'ai découvert ce livre via le "close up" de Sébastien Ministru, le matin sur Pure Fm, ainsi que par sa critique dans le Télémoustique. Merci pour cette belle découverte. Merci pour ce beau roman. J'espère que Douglas Cowie ne va pas s'arrêter là.

4ème de couverture :
"Quand, au milieu des années 90, deux jeunes garçons de l'Amérique profonde se rencontrent dans un bar à l'occasion d'une soirée "micro pour tous", que font-ils? Ils descendent quelques bières et décident aussi sec de créer un groupe de "pseudofolkrockpunk"! Même si aucun des deux ne sait chanter ni jouer de la guitare. Pourtant, à force de cachetonner dans les bars et les festivals, puis au célèbre CBGB's de New York, Owen le dingue et son complice le discret Marauder - qui est aussi le narrateur du roman - deviennent de véritables bêtes de scène : des fans de plus en plus nombreux se pressent à leurs concerts, conquis par cette énergie brute, par la déferlante sonore et les distorsions des deux guitares Telecaster. Hendrix n'est pas loin, Nirvana non plus. Ainsi réinventent-ils le rock avec une espèce de pureté virginale, de bonheur sauvage trouvé à jouer live, tout en affrontant les requins de l'industrie du disque qui les alpaguent bientôt - producteurs foireux, directeurs artistiques obnubilés par les ventes, tournées inhumaines, trahisons diverses - , sans parler des coups bas de la presse people...
Douglas Cowie, 27 ans, né à Chicago (Illinois) vit à Londres. Owen Noone & Marauder est son premier roman, publié en Angleterre et aux Etats-Unis."

Posté par valeriane à 12:08 - Fiction - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2006

Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

fleurs_pour_algernon1L'année 2006 s'ouvre sur une lecture intéressante. Première lecture, premier coup de coeur.

Publié dans les années 50, ce roman de SF est écrit par le héros de l'histoire, Charlie Gordon. Deux savants ont réussi à décupler l'intelligence d'une souris, Algernon, grâce à un tratiement. Motivés par les résultats positifs, ils vont tenter l'opération sur Charlie, arriéré mental. Le jeune homme va peu à peu décourvrir un monde duquel il était exclu jusqu'à présent. Ses connaissances et son savoir vont se développer à une vitesse assez fulgurante. Mais petit à petit, les facultés extraordinaires d'Algernon commencent à décliner. Charlie prend alors conscience que la dégénérescence va aussi le toucher.

Le roman, très difficile à commencer, devient très vite passionnant. L'histoire débute avant l'opération du héros, alors qu'il sait à peine écrire. C'est assez laborieux à déchiffrer. Mais au fil du texte, et donc de l'expérience, le style de l'auteur évolue et nous vivons progressivement son ascension intellectuelle. Nous partageons son voyage à travers ses rêves, ses peurs, son passé retrouvé, son présent et son futur incertain. Personnage attachant, nous gardons espoir jusqu'au bout. Plus dur en est la chute. La prise de conscience que cet état d'intelligence ne va pas durer fait mal. Charlie ne veut pas tout perdre de ses acquis. Nous vivons sa descente à travers ses écrits comme nous avons suivi sa montée. Le style se dégrade. Le nouveau Charlie va rendre se place à l'ancien. Ce qui rend la lecture intense, c'est la conscience que Charlie a de son état, de ce qui va lui arriver.
Le style narratif intègre le lecteur dans la peau du héros.
J'ai adoré ce bouquin, moi qui ne suis pas très SF. Je lui accorde 4,5 étoiles sur 5.

Posté par valeriane à 15:53 - S-F - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2006

Zean-Marie

de_pfaffs02Nous aussi, on a notre famille Ewing!
Quoique plus gentils et plus sympathiques que l'infâme JR.
On ne s'en lasse pas.

Posté par valeriane à 13:08 - Télé et ciné - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2006

Bonjour

Pourquoi réaliser un nouveau blog?
Parce que chaque fournisseur a ses atouts.
Ici, par exemple, je peux créer différentes catégories.
Par contre chez Blogger, je peux directement insérer des images à partir du logiciel Picasa.
Je teste donc...
Ce qui m'ennuie le plus, ce serait d'abandonner un adresse, que certaines personnes ont déjà visitée...

Je vais tester les possibilité de canalblog avec mes critiques de bouquins.

Je pourrais ainsi les classer par genre

Posté par valeriane à 19:52 - La quotidienne - Commentaires [0] - Permalien [#]